| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • You already know Dokkio is an AI-powered assistant to organize & manage your digital files & messages. Very soon, Dokkio will support Outlook as well as One Drive. Check it out today!

View
 

McGill Family Medicine Studies Online, 2021, 16:e04

Page history last edited by reem.elsherif@mail.mcgill.ca 2 years, 8 months ago

Wakabayashi, Ellie (2021). A Biomedical Ethical Analysis of Using Socially Assistive Robots with an Animal-like Form with Elderly Individuals in Institutionalized Care. McGill Family Medicine Studies Online, 2021, 16:e04

 

Download thesis here

 

Abstract

Animal-like Socially Assistive Robots (A-SARs) are primarily intended to improve patients' quality of life in institutional eldercare facilities and to reduce caregiver workload by simulating the benefits of Animal Assisted Therapy. A-SARs are used by elderly residents, caregivers, family members, and researchers in institutionalized eldercare. These robots are used to promote emotional, social, and imaginative engagement as well as empathy and communication. While benefits of usage has been extensively evaluated, the ethical implications of replacing human interactions with A-SARs has not been considered in-depth.

The overarching objective of this thesis was to examine the ethical considerations for using A-SARs in eldercare. A critical interpretive literature review revealed that major ethical concerns were centered around interpretations of the rights of elderly residents, caregiver expectations, and family obligations. The use of A-SARs was not considered inherently unethical if it was used to improve communication and existing relationships. Ethical theories used to support the considerations found in the literature were: duty-based deontology, virtue ethics, ethics of care, and the capabilities approach.

The wider Patient-Centered Clinical Method provided a more in-depth theoretical analysis approach for Canadian eldercare. The four components of the model—1) exploring health, disease, and the illness experience, 2) understanding the whole person, 3) finding common ground, and 4) enhancing the patient-doctor relationship—were analyzed independently in light of the major ethical considerations raised about the use of A-SARs in institutional eldercare. The legal framework of the Ontario Long Term Home Act was taken as an example of normative requirements that governs the ethical expectations of resident rights and caregiver expectations.

The conclusion of this thesis suggests that the legislation is compatible with patient-centered care and guides the ethical expectations that ground caregiver-resident relationships when using A-SARs. Furthermore, considerations from the capabilities approach enrich how capabilities would impact caregiving relationships. The insights in this thesis presents a relevant contribution to the applied utilization, ethical concerns, and legislative considerations for future discussions on the impact of A-SARs use on institutional eldercare practices. The findings from this thesis may be useful for future discussions in the dynamic field of socially assistive robots and eldercare

 

French abstract:

RésuméLes robots d'assistance sociale de type animal (A-SAR) sont principalement destinés à améliorer la qualité de vie des patients et à réduire la charge de travail du personnel soignant en simulant les avantages de la thérapie assistée par les animaux. Les A-SARs ont été utilisés par des résidents âgés, des soignants, des membres de la famille et des chercheurs dans le cadre des soins aux personnes âgées en institution. Dans des contextes appliqués, ces robots ont également été utilisés pour promouvoir l'engagement émotionnel, social et imaginatif ainsi que l'empathie et la communication.

L'objectif principal de ce mémoire était d'examiner les considérations éthiques de l'utilisation des A-SAR dans les soins aux personnes âgées. La revue critique de la littérature a révélé que les principales considérations étaient centrées sur les interprétations des droits des résidents âgés, les attentes des soignants et les obligations familiales. L'utilisation des A-SAR n'était pas intrinsèquement contraire à l'éthique si elle était utilisée pour améliorer la communication et les relations existantes. Les théories éthiques utilisées pour soutenir les considérations trouvées dans la littérature étaient : la déontologie basée sur le devoir, l'éthique de la vertu, l'éthique des soins et l'approche des capacités. Étonnamment, aucune analyse de ce type ne couvrait les considérations éthiques invoquées par l’approche des soins centrés sur le patient.

La méthode clinique plus large centrée sur le patient de Stewart et al. (2014) fournit une approche d'analyse théorique plus approfondie pour les soins des personnes âgées. Les quatre composantes du modèle–1) explorer la santé, la maladie et l'expérience de la maladie, 2) comprendre la personne dans sa globalité, 3) trouver un terrain d'entente et 4) améliorer la relation patient-médecin–ont été analysés de manière indépendante, à la lumière des principales considérations soulevées sur l'utilisation des A-SAR dans les soins institutionnels aux personnes âgées. Le cadre juridique de la loi sur les foyers de soins de longue durée de l'Ontario (2007) a été pris comme un exemple d'exigences normatives qui régit les attentes éthiques des droits des résidents et les attentes des soignants. Ce mémoire suggère que la législation est compatible avec les soins centrés sur le patient et oriente les pratiques acceptables de soins aux personnes âgées faites par les soignants dans leur utilisation des A-SARs. En outre, les considérations de l'approche par les capacités enrichissent la manière dont les capacités auraient un impact sur les relations de soins.

Les idées de ce mémoire présentent une contribution pertinente au contexte appliqué, à la bioéthique, et aux considérations législatives pour les discussions futures sur l'impact de l'utilisation des A-SARs sur les pratiques de soins aux personnes âgées en institution. Ce mémoire peut être utile pour les discussions futures dans le domaine dynamique des robots d'assistance sociale et des soins aux personnes.

 

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.