| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • Dokkio Sidebar (from the makers of PBworks) is a Chrome extension that eliminates the need for endless browser tabs. You can search all your online stuff without any extra effort. And Sidebar was #1 on Product Hunt! Check out what people are saying by clicking here.

View
 

McGill Family Medicine Studies Online, 2021, 16:e01

Page history last edited by reem.elsherif@mail.mcgill.ca 1 year, 6 months ago

Hamzeh, J., Kaur, N., Bush, P. L., Hudon, C., Schuster, T., Vedel, I., Hong, Q. N., et Pluye, P. Outil d’évaluation de l’origine et du développement des questionnaires, McGill Family Medicine Studies Online, 2021, 16:e01

 

Télécharger ici

 

L’outil d’évaluation de l’origine et du développement des questionnaires (EODQ) permet de mesurer la qualité de l’origine et du développement initial de tout questionnaire utilisé pour étudier une pratique clinique, un programme d’éducation, et une politique ou un service de santé. Le développement de cet outil est fondé sur un guide de pratique proposées par Haynes et al. (1995) pour créer des questionnaires d’évaluation dans les domaines cliniques et pédagogiques ainsi qu’en psychométrie. Même si sa publication date de 1995, ce guide demeure pertinent. Il concorde avec les normes et lignes directrices internationales actuelles dans ce domaine (American Educational Research Association (AERA), American Psychological Association (APA), National Council on Measurement in Education (NCME), 2014). EODQ a été créé et développé car il n’existe pas d’outil similaire. L’origine et le développement d’EODQ sont présentés en détail dans l’article de Hamzeh et al. (2019).

 

 

L’outil EODQ est complémentaire à ceux du projet COSMIN (COnsensus-based Standards for the selection of health Measurement INstruments), qui servent à examiner la qualité des mesures effectuées avec des questionnaires d’évaluation, e.g., leurs propriétés psychométriques (Mokkink et coll., 2010). Par exemple, un questionnaire utilisé par des cliniciens, des gestionnaires, des responsables de politiques, des patients et des chercheurs pour analyser une pratique clinique peut (1) disposer d’une origine et d’un développement initial appropriés (évalués par l’outil EODQ), et (2) être validé et démontrer une fiabilité (c’est-à-dire des propriétés de mesure examinées par les outils du projet COSMIN). Autrement dit, les utilisateurs d’un questionnaire d’évaluation devraient au moins analyser la qualité de son origine et de son développement initial (à l’aide de l’outil EODQ) avant d’évaluer ses propriétés de mesure (à l’aide des outils du projet COSMIN).

 

Text: L’outil d’évaluation de l’origine et du développement des questionnaires (EODQ) permet de mesurer la qualité de l’origine et du développement initial de tout questionnaire utilisé pour étudier une pratique clinique, un programme d’éducation, et une politique ou un service de santé. Le développement de cet outil est fondé sur un guide de pratique proposées par Haynes et al. (1995) pour créer des questionnaires d’évaluation dans les domaines cliniques et pédagogiques ainsi qu’en psychométrie. Même si sa publication date de 1995, ce guide demeure pertinent. Il concorde avec les normes et lignes directrices internationales actuelles dans ce domaine (American Educational Research Association (AERA), American Psychological Association (APA), National Council on Measurement in Education (NCME), 2014). EODQ a été créé et développé car il n’existe pas d’outil similaire. L’origine et le développement d’EODQ sont présentés en détail dans l’article de Hamzeh et al. (2019). L’outil EODQ est complémentaire à ceux du projet COSMIN (COnsensus-based Standards for the selection of health Measurement INstruments), qui servent à examiner la qualité des mesures effectuées avec des questionnaires d’évaluation, e.g., leurs propriétés psychométriques (Mokkink et coll., 2010). Par exemple, un questionnaire utilisé par des cliniciens, des gestionnaires, des responsables de politiques, des patients et des chercheurs pour analyser une pratique clinique peut (1) disposer d’une origine et d’un développement initial appropriés (évalués par l’outil EODQ), et (2) être validé et démontrer une fiabilité (c’est-à-dire des propriétés de mesure examinées par les outils du projet COSMIN). Autrement dit, les utilisateurs d’un questionnaire d’évaluation devraient au moins analyser la qualité de son origine et de son développement initial (à l’aide de l’outil EODQ) avant d’évaluer ses propriétés de mesure (à l’aide des outils du projet COSMIN).

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.